La fin de Google Reader

closed

Le 13 Mars, Google a annoncé sa décision : Google Reader, son lecteur de flux RSS sera fermé définitivement le 1er Juillet 2013 ! Cette annonce m'a fait l'effet d'une douche froide car je suis un fervent utilisateur de ce service...

Mais connaissez-vous les flux RSS ?

Fournis par certains sites internet ou blogs, ils permettent, de façon automatisée, de se tenir au courant lors d'une mise à jour du site web ou du blog. On peut ainsi, via un seul lecteur de flux (agrégateur) visionner rapidement les dernières nouveautés des sites web ou blogs qui nous intéressent, sans avoir besoin de se rendre sur le site en question.

Disponible sous forme d'un fichier XML, l'adresse de ce fichier est mise à disposition sur le site internet au moyen de ce logo : rss

Exemples :

  • Pour le site LeMonde, si vous voulez suivre tous les articles qui sont à la Une, il vous suffira d'insérer ce lien dans votre agrégateur : www.lemonde.fr/rss/une.xml
  • Pour le site LeFigaro, il faudra insérer ce lien : http://feeds.lefigaro.fr/c/32266/f/438191/index.rss
  • Pour Numerama : http://www.numerama.com/rss/news.rss
  • Pour mon blog : http://geekandtips.com/syndication.axd

Google Reader est donc un agrégateur comme il en existe d'autres (Netvibes, FeedReader, Thunderbird... etc)

Sorti en 2005, je me suis inscrit sur ce service le 21 Octobre 2008 et depuis, j'ai lu plus de 78000 éléments. C'est simple, il ne se passe pas une journée sans que j'aille consulter mes flux sur Google Reader ! Que ce soient des sites d'actualité générale, d'actualité informatique, des sites de e-commerce (pour se tenir au courant des bons plans) ou même des sites humoristiques ou des blogs, toute ma veille technologique passe par les flux RSS. Quand on y a goûté, c'est très difficile de s'arrêter. ;)

Voici à quoi ressemble l'interface de Google Reader :

Google Reader

 

Une interface simple et efficace (dans l'esprit de Google, très ressemblant à Gmail). A gauche, il suffit de cliquer sur "s'abonner", renseigner l'adresse du flux RSS et il se retrouve dans la liste de gauche (que l'on pourra ensuite trier en dossiers).

Certaines personnes ont commencé une pétition sur internet afin de protester contre la fermeture de Google Reader, mais j'ai entendu dire que cela ne servait à rien puisque Google a pris sa décision et elle est irrévocable. J'ai donc commencé à chercher une solution de remplacement et je suis donc tombé sur "Netvibes" qui propose une migration de vos flux Google Reader dans son propre service. Je vais donc vous présenter Netvibes et vous expliquer rapidement la procédure à suivre pour migrer vos flux.

Tout d'abord, il va vous falloir exporter vos données présentes sur le service de Google. Pour cela,

  • Rendez-vous sur Google Takeout.
  • Cliquez sur "Créer une archive" et téléchargez là sur votre PC
  • Décompressez l'archive (sur votre bureau par exemple)

Rendez-vous ensuite sur Netvibes et, une fois votre compte créé :

  • Cliquez sur "Ajouter du contenu" dans la barre verte en haut à gauche
  • Dans la partie "Ajouter un flux", cliquez sur "OPML : Importer", "Choisissez un fichier", et sélectionnez le fichier "subscriptions.xml" présent dans l'archive que vous venez de décompresser.
  • Cliquez ensuite sur "importer" et le tour est joué.

Netvibes est suffisamment bien fait pour vous guider pas à pas à son utilisation.

L'interface peut paraître un peu surchargée comparée à Google Reader mais cela fait maintenant 3 jours que je l'utilise et je dois avouer que je m'y suis fait assez rapidement. On a le choix entre deux types de vue : Widget et Lecteur. La vue Widget est un peu déroutante au premier abord mais elle ajoute un côté un peu plus convivial à la lecture des flux. La vue Lecteur ne vous dépaysera pas trop par rapport à Google Reader.

Voilà, je tenais à faire un article sur ce sujet car c'est toujours triste de voir des services très pratiques s'arrêter. Un petit peu déçu par Google sur ce point là mais bon il faut savoir tourner la page et passer à autre chose.

Photo Credit: slimmer_jimmer via Compfight cc

Commentaires (5)

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0